Quelle assurance pour une voiture neuve ?

assurance auto

L’acquisition d’une voiture peut se faire de manière classique, par un achat comptant ou par crédit mais aussi dans le cadre d’un leasing automobile. Dans les deux cas de figure, le montant du véhicule neuf étant bien souvent important, il est fortement conseillé de choisir une bonne assurance pour couvrir au mieux la voiture et l’automobiliste.

Assurer une voiture neuve à l’achat

L’achat d’un véhicule neuf est bien souvent un investissement important, selon le magazine spécialisé L’Argus, le montant moyen en France est de 26 717 euros. Ce montant suffit à justifier l’importance de cet achat et la nécessite de choisir une bonne assurance pour se couvrir des éventuels accidents, dommages ou encore vols. La responsabilité civile est la garantie minimale exigée par la législation, mais dans le cadre d’un achat en neuf, il faut prévoir une offre plus étoffée que la formule au tiers.

La formule « tous risques » est fortement privilégiée par les automobilistes, tout simplement parce que cette dernière va permettre de prendre en charge les dommages liés à une intempérie, à un accident pouvant causer jusque la destruction du véhicule. Si le véhicule doit être assuré et couvert, l’automobiliste doit également profiter de cette couverture, la formule tous risques comprend notamment la prise en charge des dommages corporels et les frais d’hospitalisation ou de santé au sens large. D’autres garanties peuvent être ajoutées au contrat pour affiner au mieux la couverture, on parle de la garantie valeur à neuf qui permet de récupérer les sommes versées à hauteur du prix d’achat. Il y a également les garanties contre le vol, l’incendie et le bris de glace, des protections souvent indispensables mais pas toujours incluses dans les formules « tous risques ».

Privilégier le « tous risques » sur un véhicule neuf en leasing

3 véhicules neufs vendus aux particuliers sont liés à un financement par le leasing, c’est-à-dire que la majeure partie des voitures neuves qui alimentent le marché de l’automobile sont tout simplement liés à une LOA ou une LLD. La seule différence notable avec l’achat, c’est que dans le cadre du leasing, l’automobiliste est simplement locataire, autrement dit utilisateur de la voiture. Comme la voiture ne lui appartient pas, il est tenu de s’assurer en qualité de conducteur mais aussi d’assurer le véhicule contre les dommages potentiels. A noter que certaines concessions proposent des assurances automobiles pour offrir un package complet.

Les professionnels de l’automobile sont unanimes sur les couvertures pour les offres de leasing, il faut avant tout s’orienter sur des formules tous risques. Les contrats de LOA et de LLD prévoient une indemnisation immédiate du bailleur en cas de destruction du véhicule. C’est-à-dire qu’un sinistre entrainant des dommages irréparables entrainera de ce fait une résiliation du contrat et donc l’indemnisation du bailleur. Si l’assureur n’est pas réactif, c’est l’automobiliste qui devra verser de sa poche les montants dus. Cette particularité suffit à bien choisir son assurance et aussi à comparer les assurances autos qui peuvent être proposées en tous risques.