Peut-on installer une wallbox soi-même ?

borne de recharge wallbox

Les véhicules électriques gagnent du terrain sur le marché. D’ailleurs, ils remplaceront progressivement les voitures à moteur thermique d’ici quelques années d’après les maintes projets liés aux défis écologiques. Pour anticiper le changement en cours, l’installation d’une wallbox s’avère incontournable. Deux solutions s’offrent alors au propriétaire. Soit, le propriétaire pose lui-même son dispositif de recharge. Soit, il fait appel à des professionnels. Comment doit-il s’y prendre pour aménager une wallbox ?

Que dit la législation ?

Non, il est interdit pour une personne lambda d’installer une wallbox dans son domicile. Il s’agit d’une information tirée du décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017. Cela signifie qu’il est nécessaire de contacter un installateur disposant d’une certification IRVE. En revanche, cette loi ne s’applique pas pour les dispositifs de recharge dont la puissance est inférieure à 3,7 KW. Il est possible d’évoquer les prises renforcées. Elles sont fournies avec les voitures électriques après l’achat. Les branchements s’effectuent à travers des câbles de type 2.

Le propriétaire n’est pas soumis à des conséquences pénales quand il persiste dans cette voie. Il peut alors en connaissance de cause poser son wallbox avec les bons matériels. Il doit seulement connaître et appliquer les indications contenues dans la norme électrique NF 15-100.

Mais le non-recours à un professionnel pourrait conduire à une exclusion des compagnies d’assurance. Ces dernières peuvent même refuser d’indemniser son client à la suite d’un incendie. Les constructeurs peuvent encore annuler leurs garanties. Par ailleurs, le propriétaire ne sera pas éligible aux subventions étatiques.

Les prérequis avant d’installer une borne

La mise en place d’un wallbox requiert quelques étapes au préalable. Comme précédemment expliqué, il existe la norme NF 15-100. Un contrôle minutieux devrait être accompli en amont de l’installation.

La norme NF 15-100 est appliquée dans le cadre d’une installation électrique avec un niveau de tension faible. Les tensions basses sont celles proposant des voltages inférieurs à 1000 V. Le document doit être suivi à la lettre pour les chantiers en construction et ceux en cours de rénovation. Son but est de garantir la sécurité du logement et de la famille.

Les recommandations sont axées sur les différents matériels utilisés lors de l’opération. Il y a les disjoncteurs, les prises et même les circuits. Un gainage technique doit être perceptible sur les fils et câbles électriques. Chaque pièce doit disposer d’un nombre précis de prises électriques. Tous les circuits doivent posséder un disjoncteur différentiel. Un système de protection contre la foudre sera observé sur l’ensemble du compteur. D’ailleurs, le tableau électrique devrait disposer d’un système de coupure.

La norme est en vigueur depuis l’année 1969. Puis, elle a subi des modernisations comme en 2016. Elle établit aussi les règles concernant les tableaux électriques. Ils seront constitués d’un emplacement vide afin de mettre à jour l’installation électrique.

Les travaux d’installation d’une wallbox

L’emplacement sera le principal critère à déterminer. Elle doit être localisée dans le garage. La borne sera placée de sorte à être à proximité du port de recharge du véhicule. Le câble de recharge atteindra alors facilement l’unité de recharge. Il existe différents modèles de wallbox sur le marché. Certains se collent au mur tandis que d’autres se posent au sol. Dans les deux cas, il est conseillé de penser à un dispositif résistant contre les chocs. À noter qu’un calcul doit également avoir lieu dans le but de mesurer la résistance de la prise terre ou la puissance électrique disponible. Un autre panneau électrique sera mis en place selon cette évaluation.

Le bricoleur commencera par couper l’arrivée d’électricité en désactivant directement à la source (compteur). Selon le type de wallbox, il devra penser à creuser des tranchées pour faire parcourir le câble. C’est notamment le cas lorsqu’il possède un wallbox à pied. Pour un prototype mural, il créera des cavités afin que les fils puissent passer à travers. Le wallbox sera branché directement sur le panneau électrique.