Achat d’une voiture hybride : aides et financement

financer voiture hybride

En France, les voitures sont responsables d’environ 16% des émissions de CO2 dans l’air. Pour lutter contre la pollution, les français sont désormais invités à se tourner vers un véhicule écologique c’est-à-dire hybride ou électrique. Cependant, le prix de ce véhicule n’est pas toujours abordable pour tous. Comment le financer et quels sont les aides existantes ?

Pourquoi choisir une voiture hybride ?

La voiture hybride offre l’avantage de combiner deux carburants : l’essence ou le diesel et l’électricité. Lorsque vous circulez en ville, le moteur va principalement puiser dans ses réserves en électricité. Au contraire, à grande vitesse, il va utiliser le carburant à sa disposition pour offrir un certain confort à son conducteur. Sur le long terme, ce véhicule consomme très peu surtout pour un automobiliste citadin.

Les véhicules hybrides sont classés en Crit’Air 1 ou 2. Cela signifie qu’il est possible de circuler avec eux partout même en plein pic de pollution.

Il n’est pas indispensable de recharger la batterie du véhicule. Cette dernière est capable de gérer en toute autonomie sa régénération d’énergie.

Rouler en voiture hybride est un beau geste pour l’environnement. En effet, grâce à sa faible consommation, il dégage moins de CO2 dans l’air.

Il est particulièrement agréable de circuler avec une voiture hybride. Elle émet beaucoup moins de nuisances sonores qu’un véhicule classique. De plus, la plupart des modèles en circulation sont en boîte automatique.

Quelles sont les aides pour l’achat d’un véhicule écologique ?

Depuis quelques années, le gouvernement met en place différentes actions pour inciter les citoyens à se détourner des voitures qui roulent au diesel ou à l’essence en favorisant les modèles hybrides et électriques.

La prime à la conversion est l’aide financière la plus populaire auprès des automobilistes français. Le principe est relativement simple : l’automobiliste ramène son ancien véhicule et il repart avec une « réduction » sur l’achat de son nouveau véhicule. Pour les modèles hybrides et électriques, la prime peut atteindre les 5 000 euros. Cette prime s’applique aussi bien pour les véhicules neufs que pour les véhicules d’occasion.

Il est important de consulter régulièrement les offres proposées par les garages et les concessionnaires. Parfois, certaines marques proposent des offres particulièrement intéressantes en échange d’un ancien véhicule.

Le bonus écologique peut se combiner avec la prime à la conversion. Ce bonus permet aux français de se tourner vers l’achat ou la location d’un modèle hybride ou électrique. Son montant est de 6 000 euros maximum pour une voiture.

Pour accompagner les ménages qui souhaitent se tourner vers un modèle écologique sans forcément en avoir les moyens, le gouvernement a lancé le principe de « microcrédit véhicules propres ». Ce dernier est réservé aux ménages précaires avec des faibles revenus ou une situation professionnelle instable. Le montant attribué peut atteindre les 5 000 euros en sachant qu’il est cumulable avec la prime à la conversion et le bonus écologique. Les ménages doivent pouvoir rembourser le prêt sur une durée de 5 ans.

Comment financer l’achat d’un véhicule hybride ?

La première méthode, et certainement la plus simple, pour financer une voiture hybride est d’être en mesure de la financer avec ses fonds personnels. Toutefois, un véhicule hybride est assez cher même en occasion.

Pour financer son véhicule hybride, il peut être plus judicieux de contracter un prêt. Le crédit voiture hybride avec Sofinco permet de débloquer des fonds rapidement et de rembourser petit à petit.

Pour ceux qui souhaitent tester l’hybride avant d’investir, il y a la possibilité de se tourner vers la location avec option d’achat (LOA). Chaque mois, le locataire du véhicule verse un loyer. A la fin du contrat, il peut décider d’acheter le véhicule. Les loyers serviront d’acompte.